Une journée à l’école de garçons CBS St Joseph’s, Nenagh

dimanche 17 avril 2016
par  Ingrid Gaudin

Première journée dans cette école de garçons, 600 élèves, 40 professeurs. Collège-lycée, comme nous à Gaillac.


Le hall tout lumineux impressionne celui qui arrive. Des drapeaux de chaque nationalité présente dans l’école : par exemple, dans le cours de français, un Ukrainien. Dans le couloir de la salle de français : le drapeau que nous avions signé en octobre dernier, lors de la venue de nos correspondants.

Les cours en Irlande commencent à 9h. Chaque cours dure seulement 37 minutes, et sont parfois « double », comme en arts plastiques. Certains professeurs disent d’ailleurs que c’est pour mieux rentabiliser le temps : faire 9 cours par jour par élève, entre 9h et 15h30… ça laisse à penser.

Ce qui frappa Mmes Azéma et Gaudin fut le nombre d’élèves : 14 en cours d’arts plastiques, et comme c’est un grand nombre à ce que l’on nous a dit, deux professeurs co-animent le cours. Leur projet de 9 semaines : « t-shirt printing ». Dessiner un portrait emblématique comme Michael COLLINS, héros ou anti-héros du Soulèvement de Pâques 1916, dont le centenaire rythme cette année 2016. Nos terminales connaissent puisqu’ils ont tous participé au Festival du Film Irlandais et ont vu le film avec Liam NEESON, Michael Collins.

Ensuite, nous avons été invitées à un cours de BUSINESS en classe de 5°, 20 garçons dans la classe. Le professeur enseigne aussi les mathématiques. 37 minutes chrono en main : brainstorming, vidéo expliquée et le cours s’achève déjà. Le thème : TRADE BETWEEN France AND IRELAND. Les Irlandais importent des vins et fromages français, des produits de luxe, des céréales, des voitures et pneus Michelin, de l’eau en bouteille, des stylos Bic, mais également des légumes. Un exemple : la carotte, dont la production nationale devient souvent insuffisante en hiver notamment.

Quant à nous Français, nous importons de la verte Érin : bières et whiskeys, de la nourriture pour bébés, de la viande, des médicaments et des produits laitiers.

Derniers cours : un « double » de français avec notre hôte Mrs WALSH. 7 garçons passant la semaine prochaine leur « Leaving Cert » (= « Leaving Certificate » : le bac). Mmes Azéma et Gaudin ont fait office d’assistantes de français. Les garçons ont un bon niveau en conversation, de niveau A2, avec un vocabulaire varié et plutôt riche sur des sujets comme la famille, les hobbies, leur quartier, leur projet après-bac. Intéressant d’ailleurs de noter qu’une fois par semaine, un professeur vient les entretenir sur les métiers et études de l’enseignement supérieur. Mais quel pragmatisme !

À 13h : repas à la cantine toute petite pour 600 élèves… Les profs prennent une assiette sans plateau et montent en salle des profs manger autour des bureaux en ovale. Très convivial.

Modernité oblige : en salle des professeurs, qui n’est pas STAFF ROOM mais SEOMRA FOIRNE (prononcez « chomreu-forneu » en roulant les R ), un écran plat informe le personnel de tout élève ou collègue absent, de la présence de Français dans l’école ce jour… et si on avait ça à St Jo, ce serait la révolution positive.

L’après-midi : visite du musée municipal sur la vie en Irlande dans les années 1950, visite du château normand, de la tour du feu-château de Nenagh - prononcez "nii-neu". Très belle visite guidée sous le soleil s’il-vous-plaît !