L’accueil de l’établissement sera fermé du samedi 14/07/2018 au mercredi 22/08/2018.

Escapade au Mexique

mercredi 25 avril 2018
par  Chantal de Cazanove

Nous nous séparons des soeurs du Guatemala avec beaucoup d’émotion et nous nous envolons pour le Mexique, où nous allons passer la semaine sainte et les fêtes de Pâques.

Notre avion atterit à Guadalajara et nous prenons la route vers l’état du Michoacán. J’apprends ainsi que le Mexique est un pays fédéral et qu’il est plus juste de parler des "États Unis du Mexique" comme il y a les États-Unis d’Amérique. Nous arrivons dans la ville d’Uruapan, la "capitale mondiale de l’avocat", en plein "tanguis artesanal del domingo de Ramos" qui est le plus grand marché artisanal d’Amérique latine. Nous sommes dans la zone géographique et culturelle des indiens "p’urhépecha" ou "tarasque" très riche en artisanat divers : diables en terre, masques, ustensiles en bois, bijoux en cuivre, vaisselle, chapeaux, guitares... et bien sûr représentations de la mort très colorées.

Le vendredi saint, nous suivons pendant deux heures sous le soleil, un chemin de croix plein de ferveur que les participants ne jouent pas mais vivent véritablement.

Le dimanche de Pâques commence par le défilé des "aguadoras", ces femmes représentant chaque quartier, revêtues du costume traditionnel p’urhépecha et porteuses d’une jarre d’eau du río Cupatitzio qu’elles vont faire bénir. Ce rituel est une façon de demander à Dieu que l’eau soit abondante toute l’année.

Nous avons été marcher sur les flancs du volcan Paricutin, né il y a seulement 75 ans. L’éruption qui l’a formé a duré 9 ans, de 1943 à 1952, si bien que les habitants des villages voisins ont tous eu le temps de fuir, mais la coulée de lave a englouti le village de San Juan Parangaricutiro, ne laissant dépasser qu’une partie de l’église.

Un autre jour, nous sommes allés nous promener dans la ville de Patzcuaro et sur l’île de Janitzio qui est surmontée par une statue géante de Morelos, héros de l’indépendance du Mexique. On peut monter à l’intérieur de la statue en lisant l’histoire de ce prêtre et soldat, jusque dans son poing levé d’où on peut contempler les pêcheurs du lac, la campagne environnante et la ville de Patzcuaro.

Puis, nous visitons le site archéologique de Tingambato, avec sa pyramide de la lune, d’influence teotihuacana (site important près de Mexico) et son terrain de jeu de balle (comme à Tikal), vestiges datant de la période allant de 450 à 600 après JC.

Enfin, la veille de notre départ, nous suivons le petit garçon des fresques peintes sur les murs de la ville, jusqu’au Parque Nacional Barranca del Cupatitzio, hâvre de fraicheur le long du torrent Cupatitzio (celui des aguadoras) agrémenté de nombreuses fontaines et cascades.